Ma Kindle et moi

Ma Kindle et moi

5 min de lecture

Il y a un débat chez les gros lecteurs concernant les liseuses électroniques depuis à peu près qu’elles ont foulé le marché il y a de ça de nombreuses années ! Certains sont puristes du papier et n’imagineraient jamais utiliser une liseuse pour assouvir leur soif de lecture, alors que d’autres sont tellement fous de lecture que le passage chez le libraire était presque devenu aussi fréquent que d’aller à la boulangerie. Ces derniers ont donc vu avec l’arrivée des liseuses une façon de lire toujours les nouveautés sans avoir à se déplacer et acheter le livre physique (ce qui est aussi un moyen de ne pas encombrer son intérieur ou de pouvoir voyager sans se trimbaler des tonnes de livres). Et moi dans tout ça ?

Un outil bien pratique pour une grande lectrice

Je suis une amoureuse des lettres et des mots depuis toute jeune et la lecture pour moi est très importante.  D’ailleurs, tu as du le remarquer étant donné le nombre d’articles lecture présent sur ce blog. Ainsi, comme tu dois bien l’imaginer, je « consomme » beaucoup de romans chaque année (environ une soixantaine par an).

Mon mari m’a offert ma première liseuse il y a environ 10 ans. Ce cadeau a été une vraie révélation pour moi ! Je pouvais y mettre un bon paquet de romans que je souhaitais lire à l’intérieur sans avoir à m’inquiéter de leurs poids et/ou leur encombrement. Je pouvais lire au lit avant de m’endormir sans devoir rester assise pour tenir un gros volume entre mes mains. Ma Kindle et moiJ’avais carte blanche pour emporter ma liseuse partout avec moi : dans les transports en commun, pendant les vacances, dans un parc… il n’y avait plus de limite, plus de soucis de place et de poids dans mon sac à main : ma liseuse avec son faible poids et encombrement me permettait de lire PARTOUT ! Le nirvana quoi !

La Kindle : une liseuse super performante !

Dès le départ donc, j’ai utilisé la Kindle, la liseuse d’Amazon et j’en ai toujours été plus que satisfaite. L’autonomie de la batterie est vraiment performante, le design et la facilité d’utilisation est top. Bref, je n’ai jamais pensé à aller voir ailleurs !

J’en suis aujourd’hui à ma 2ème Kindle, non pas que la première ne fonctionnait plus (elle marche toujours) mais elle commençait à fatiguer au niveau de la batterie  (il faut savoir que j’utilise ma Kindle tous les jours sans exception) et le modèle récent avait évolué. Du coup, mon mari m’en a offert une nouvelle que je chéri tout autant que la première !

Son confort d’utilisation est vraiment au top ! La liseuse, contrairement aux tablettes n’a pas d’écran lumineux mais une technologie qui imite le papier et n’agresse pas l’œil. Du coup, on fatigue bien moins à lire sur une liseuse que sur une tablette qui est bien plus adaptée à ce type de loisirs. On peut donc lire sur sa liseuse sans se préoccuper de la luminosité néfaste à l’endormissement.

J’aime beaucoup pouvoir mettre tout un tas de livres dans sa mémoire et de pouvoir les classer par catégories. Cependant, j’essaie de me limiter pour ne pas non plus avoir trop de choix et donc bien souvent, hésiter pendant de longs moments pour me lancer dans une nouvelle lecture !

On voit aussi très facilement sa progression (nombre de pages, pourcentage de progression) mais on peut aussi surligner des passages que l’on souhaite retrouver ou bien encore utiliser un des nombreux dictionnaires. Aussi j’adore la présentation sous le format couverture qui permet de retrouver facilement un livre.

La liseuse VS le livre papier : une guerre inutile lorsqu’on aime lire

Pour autant, même si je suis pour la liseuse, je ne suis pas pour autant contre le format papier ! Je sais que beaucoup de personnes affirment que la production de liseuses est plus mauvaise pour la planète que l’édition de livres papier mais je suis plutôt partagée sur la question.

Certes l’utilisation de métaux lourds dans les tablettes est condamnable et peut être que leur recyclage n’est pas encore optimisé, mais que dire de l‘industrie classique qui utilise les ressources de bois sans doute pas toujours à bon escient (et ce, même sous couvert de forêts gérées durablement). Souvent les tirages papiers sont tirés en trop grand nombre d’exemplaires et ne se vendent pas au final…

Il faut savoir que malheureusement, quand cela arrive, les livres partent alors en destruction ou plus communément au pilon. Les livres sont alors broyés et recyclés. Néanmoins, la pâte obtenue ne redevient que rarement un nouveau livre (mais plutôt du carton, du papier journal ou encore du papier toilette). Il faut donc alors utiliser de nouveau une pâte à papier plus « pure » pour éditer un nouvel ouvrage et ainsi solliciter de nouveau la filière bois traditionnelle.

Tout cela ne m’empêche pas d’adorer les livres papier. J’ai grandi dans une maison pleine de livres, j’adore les bibliothèques (et y ai même travaillé) et je suis une flâneuse de librairie. J’ai bien du mal à résister à certains ouvrages…bref, tu le comprendras aisément : je suis une droguée des beaux mots ! J’aime la sensation de la page entre les doigts, de son odeur, de son bruissement. Donc je ne l’abandonnerai jamais complètement.

Par contre, je trouve que les livres numériques coûtent bien trop chers par rapport à ce qu’ils devraient. Ils sont souvent quasi aussi cher que le format papier alors qu’on est bien d’accord, les coûts de production sont bien moindres !! Il faudrait vraiment que des efforts soient faits de ce côté là je trouve… Je suis pour que la culture soit accessible à tous.

Et toi, as-tu une liseuse ? Que penses-tu de la « guerre » liseuse/livre papier ?
32 commentaires
  • Not parisienne

    Coucou, j’hésite depuis longtemps pour m’acheter une liseuse mais ce qui me gène c’est le prix!! Je trouve en effet les livres numériques beaucoup trop chers, je serais prête à les acheter s’ils coûtaient moitié moins cher que le papier vu qu’on n’obtient pas d’objet… On nous dit toujours que les droits d’auteur sont dérisoires alors pourquoi ces livres numériques sont-ils à ce prix si ce n’est ni la production, ni les droits d’auteur? Mais ayant un abonnement Amazon, j’ai droit à un livre Kindle gratuit par mois nouveautés incluses, ce qui va peut-être me faire changer d’avis ^^ bisous!

    • Audrey

      Coucou Marie !
      Oui le prix est en effet un frein et tout comme toi, je trouve que le prix des livres numériques est clairement exagéré par rapport aux livres papiers. Par contre, une liseuse permet vraiment une sorte de « liberté » de pouvoir lire partout sans se préoccuper du poids.
      Bisous !

  • La parenthèse psy

    Mon mec qui est un grand mangeur de livres comme toi (et par la même occasion auteur) adore bouquiner sur Kindle le soir ! Et couche tôt, je trouve ça agréable puisque sa lumière ne me gêne pas. A l’inverse, ma belle-mère libraire ne jure que par les livres papiers, leur odeur, leur texture… je crois qu’elle en est sincèrement amoureuse 😀 Il en faut pour tout les gouts !

    • Audrey

      Ah oui, je suis moi aussi super contente de lire le soir sur ma Kindle et de ne pas être gênée par la lumière. Ensuite, je comprends aussi ta belle mère car j’adore autant les livres papiers 😉

  • Shana

    moi j’aime lire sur ma Kindle car elle offre plein d’avantages pour la lecture. Même si j’aime aussi les livres papiers. Un kindle ne remplacera jamais le toucher et l’odeur du livre. En clair, je ne peux plus me passer de ma Kindle pour lire.

    • Audrey

      Oui c’est sur qu’on ne pourra jamais remplacer le toucher et l’odeur d’un livre papier par une liseuse, mais cela reste un format tellement pratique pour la vie de tous les jours !

  • Lisly

    Hello !
    J’ai aussi une Kindle et je dois dire que je l’adore pour son côté pratique (comme toi je lis beaucoup donc ça me permet de trimballer mes livres partout 😊).
    Même si je lis toujours beaucoup de livre papier rien que pour le toucher, l’odeur et les belles couleurs dans ma bibliothèque.
    Après je suis entièrement d’accord avec ta remarque sur le prix des livres numériques (souvent plus chers que les poches !). J’aimerais tellement un service façon Netflix avec des livres numériques plus accessibles…

    Bisous,

    Lisly

    • Audrey

      Coucou !
      Je me doutais que tu avais aussi une liseuse 😉 et en effet cela ne nous empêche pas d’avoir toujours des livres papiers et de les aimer !
      C’est vrai qu’un service type Netflix pour les livres serait super !
      Bisous !

  • Noémie

    Je partage ton avis même si je n’utilise plus de liseuse. J’avais une Kobo… puis je me suis assise dessus et mon budget ne m’a pas permis d’en racheter une nouvelle.
    J’ajouterais aussi que les liseuses rendent la lecture accessible à plus de gens: ceux qui ont des problèmes de vision peuvent faire grossir le texte, ceux qui sont dyslexiques peuvent changer la typographie, ceux qui ont des difficultés motrices peuvent tourner les pages ou lire un livre qui, dans sa version imprimée, aurait été trop gros ou trop lourd, et ceux qui sont allités peuvent lire ce qu’ils veulent sans dépendre de quelqu’un d’autre pour aller acheter (ou emprunter) ce qu’ils veulent! Je crois que c’est un des avantages des livres électroniques dont on ne parle pas assez souvent dans ce «débat».

    Et pour ce qui est du prix, je suis aussi d’accord avec toi. Je profite souvent des prix avantageux des livres électroniques anglophones (je les lis sur mon téléphone) mais en ce qui concerne la littérature francophone j’achète en librairie ou j’emprunte à la bibliothèque. J’ai même vu des livres plus dispendieux en format électronique qu’en format papier, ça n’a aucun sens!

    • Audrey

      Aie, quel dommage que tu aies abîmée ta liseuse !
      Et en effet, tu as clairement raison, les liseuses sont aussi super pour les personnes qui ont des soucis pour lire des livres papiers. Le format numérique permet tellement de possibilités que c’est un vrai avantage !
      Par contre, ce serait tellement bien si les e-books ne coûtaient pas aussi chers…

    • Audrey

      Je te confirme qu’en déplacement, les liseuses sont vraiment idéales ! Ensuite, je te comprends, j’aime aussi les livres papiers !
      Bisous !

  • eimelle

    je trouve les deux très complémentaires, en déplacement, c’est Kindle sans hésitation, pouvoir transporter plein de livres dans un tout petit format, c’est quand même très agréable!

    • Audrey

      Coucou !
      Ah zut !! Ma Kindle est tellement précieuse pour moi que j’aurai été bien embêtée à ta place !
      Peut être que ton papa t’en offrira une autre pour se faire pardonner 😉
      Bisous !

  • Margot

    Pour ma part, j’ai un iPad et je l’utilise comme ebook et je trouve ça tellement pratique.
    Surtout que comme j’habite à l’étranger, je ne peux pas trouver facilement des livres en français.
    Des bisous,
    Margot

    • Audrey

      Ah oui, à l’étranger c’est encore plus utile ! J’ai vécu 3 ans aux Etats Unis et ma Kindle était ma meilleure amie 😉
      Bisous !

  • Justine

    Coucou, merci pour cet article passionnant ! Pendant longtemps je disais aussi que les livres papiers étaient indispensables pour moi et je suis toujours plus ou moins sur cette idée. Cependant, mon voyage qui arrive me fait pencher vers cette option, c’est quand même beaucoup plus pratique. J’ai acheté mon premier livre en format Kindle avant-hier sur Amazon et je le lis avec l’application sur mon téléphone et pour l’instant, j’en suis ravie, ça sera parfait pour mon voyage. 😀 Ca peut-être une option entre les deux, pour éviter l’investissement dans la liseuse. Moi ça me va ! 🙂
    A bientôt ! 😀

    • Audrey

      Coucou !
      La lecture sur téléphone peut être aussi une option en effet, mais personnellement, je trouve que cela fatigue trop les yeux (écran plus petit et éclairage pas adapté). Je pense que si tu lis pas mal, l’achat d’une liseuse est assez vite rentabilisée 🙂
      A très vite !

  • myrtilledeco

    Hello,
    Merci pour cet article intéressant !
    Depuis toujours je suis habituée au format papier et, à vrai dire, une liseuse est pour moi un simple objet « sans âme »…
    Je lis beaucoup, surtout en tramway en allant au bureau, mais je n’ai pas l’habitude d’acheter et d’accumuler des livres – je les toujours emprunte de la bibliothèque. Heureusement, j’habite près de la médiathèque municipale, la dame qui y travaille est très gentille et elle toujours met à côté des nouvelles publications pour que je puisse les lire comme première 🙂
    Bonne journée !

    • Audrey

      Ah c’est cool quand on a une bibliothèque à proximité et surtout une gentille bibliothécaire qui met les bons romans de côté !!
      A bientôt !

  • Liz

    Coucou Audrey !

    Mes parents m’ont offert une liseuse il y a des années et je n’ai jamais accroché… Déjà parce que, comme toi, je trouve les livres numériques trop cher et ensuite parce que je fonctionne beaucoup au coup de coeur, ce qui est déjà plus difficile à avoir sur des bibliothèques numériques. J’adore trainer dans les librairies, lire la quatrième de couverture, toucher le livre, ect. etc.

    Quand il s’agit de bibliothèques numériques, déjà il y a trop de choix (haha) et ensuite, eh bien souvent on va orienter ton choix selon tes goûts. Ce qui est bien et en même temps pas bien parce que ça te place dans une sorte de case. Et puis j’aime le côté impulsif du choix en librairie !

    Mais c’est vraiment un point de vue complètement personnel. Si demain il n’y avait plus que des liseuses, eh beh je m’y habituerais et c’est tout ! Tant que je peux lire, moi ça me va 🙂

    • Audrey

      Coucou Liz !
      C’est bien dommage que les ebooks soient si chers, je suis sure que si ils étaient meilleur marché cela permettrait à plus de monde de se mettre à la liseuse !
      J’aime moi aussi beaucoup traîner en librairie, même si je le fais beaucoup moins maintenant, car je n’ai pas de « vraie » librairie proche de chez moi.
      Des bisous !

  • Lisly

    Hello !
    Comme toi je lis beaucoup et j’utilise énormément ma Kindle.
    Je suis bien d’accord sur ta remarque sur le prix des romans électroniques, la plupart coûtent plus cher que les versions poche des romans (et ce alors qu’il ne s’agit que de fichiers e-pub et non de papier), ce qui est dommage…

    Par contre je trouve que la sensation de lecture est vraiment très agréable sur liseuse, et même si j’adore les livres papiers je reconnais volontiers que ces petites tablettes sont vraiment utiles et bien faites !

    Bisous !

    • Audrey

      Coucou !
      Oui, c’est vraiment n’importe quoi de mettre les e-books si chers…
      On s’habitue bien rapidement à la liseuse ! En tout cas, moi, je ne peux plus m’en passer depuis des années !
      Bisous !

  • Lulu

    Bonjour,
    Mon mari m’a récemment offert une Kobo parce que j’en avais envie – en complément des livres papier ! – mais j’ai alors réalisé 2 choses :
    – comme vous je m’attendais à ce que le prix des livres électroniques soient à minima divisé par 2 ! Quelle désillusion !
    – et surtout pour moi la lecture c’est aussi un partage, avec ma mère, ma sœur, mes copines. Quand tu as eu un coup de cœur tu es contente de le recommander et de le prêter. Et bien là non, une fois que tu as dépensé une petite fortune pour ton livre, tu ne peux plus le prêter, à moins bien sûr de prêter ta liseuse mais là ce n’est pas jouable !
    Aussi, au grand désespoir de mon mari qui a mis un certain prix dans ce cadeau, je l’utilise très peu et je continue la recommandation et l’échange de livres plus les emprunts à la bibliothèque !
    D’ailleurs, la bibliothèque disait qu’on pouvait lui emprunter des e-books mais en fait pour ça, elle a du investir dans plusieurs liseuses qu’elle prête à ses adhérents avec les e-books dedans et les seuls que tu peux télécharger sur ta propre liseuse sont les livres libres de droits, donc de vieux classiques que tu trouves de toute façon assez facilement sur les différents sites.
    Donc moi à la base je suis plutôt pour un mix liseuse/ livre papier mais j’avoue que mon expérience n’a pas été concluante !

    • Audrey

      Bonjour,
      C’est vraiment navrant de voir que les livres numériques ne soient pas moins chers. Je comprends aussi que la notion de prêt est bien plus délicate avec une liseuse en effet. Je comprends que ces petits désagréments fassent que tout le monde n’a pas encore pleinement adopté la liseuse comme mode de lecture. Même si je lis beaucoup de mes romans en format ebooks, je fonctionne moi aussi parfois avec un mix des 2 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *