Littérature

Les différents genres littéraires

Chaque écrit est unique, aussi bien par sa forme que par ce qu’il veut raconter ou transmettre. Trouver des similitudes parmi les livres a permis de les catégoriser, pour permettre au lecteur d’y voir plus clair dans un paysage aussi riche, et ainsi l’aider à faire son choix selon ses affinités. Cinq genres regroupent la grande majorité des écrits.

Le genre narratif

Il est de loin le genre le plus répandu. Il regroupe des textes ayant pour point commun la volonté de leurs auteurs à raconter une histoire, qu’elle soit fictive ou réelle. Elle est contée par un narrateur interne ou externe à l’histoire ou encore omniscient. On peut lui substituer le terme de roman, et lui apposer d’autres sous-genres : amour, science-fiction, fantastique, historique, policier, biographique… Chaque sous-genre a ses propres spécificités, mais le cœur du genre reste inchangé. Quand l’histoire est courte, elle porte alors le nom de nouvelle pour la différencier. C’est un genre riche. Il peut émouvoir, apeurer, émerveiller ou bien faire voyager le lecteur selon le type de livre choisi.

Le genre poétique

C’est assurément le plus ancien des genres car il découle directement de la tradition orale précédent la généralisation progressive de la lecture et de l’écriture. Ici on accorde davantage d’importance à la façon de raconter qu’au sujet en lui-même. Les écrits sont le plus souvent en vers, plus mélodique, ou en prose, mais se ressemblent par la même intention de faire passer des émotions en manipulant habillement les mots, grâce aux nombreuses figures de style. Grâce à la brièveté de son format et à sa musicalité, la poésie reste en mémoire, elle accompagne son lecteur, parfois toute sa vie, par la marque qu’elle laisse en lui.

Le genre théâtral

L’auteur de théâtre a comme objectif de briser les carcans du livre pour en faire un spectacle vivant. La pièce est écrite pour être jouée par des acteurs donnant vie aux personnages, et pour être mise en scène, grâce aux didascalies, qui donnent le ton et peignent le décor.

Le genre argumentatif

Ce genre est le plus souvent représenté par des essais ou des discours. Mais on peut aussi le rencontrer sous forme de dialogue (les écrits de Platon par exemple). Malgré la disparité de ses formes, les auteurs du genre cherchent ici à convaincre ou au moins à apporter des arguments ou des informations pouvant faire progresser le lecteur dans un domaine de connaissance.

Le genre épistolaire

C’est à la fois le genre le plus rare en librairie et en bibliothèque, et le plus pratiqué, par le grand public. Car il fait simplement part d’un échange entre deux ou plusieurs personnes. Le livre partage alors l’intimité des personnages, pour que l’on devienne confident le temps d’une lecture.