Cinéma

Un peu d’histoire sur le cinéma

Les débuts du cinéma, les frères Lumière et le cinématographe Les débuts du cinéma sont l’aventure d’une des grandes inventions techniques et industrielles du 19esiècle. Mais ils signent aussi la naissance d’un nouvel art, révolutionnaire et bientôt emblématique d’un changement majeur dans l’évolution des sociétés.

Les origines du cinéma

Si l’on en croit les faits, la question Qui a inventé le cinéma ? nécessite une réponse en forme de processus créatif. Vers 1820, un scientifique, Fitton, popularise le Thaumatrope. Le gadget exploite très simplement le phénomène connu depuis très longtemps de la persistance rétinienne. Il s’agit d’un disque entre deux bouts de ficelle portant une image différente sur chaque face et que l’on fait tourner très vite. Mais avec Fitton, c’est à la fois la naissance d’un jouet créant une illusion d’optique et celle du précinéma.

Car les inventeurs exploitent l’idée et créent d’autres supports d’illusions visuelles. Le Folioscope est un carnet dont on fait rapidement défiler les feuillets dessinés, ce qui parait comme une animation. Il y a le Phénakistiscope basé sur des images sur un disque vertical que l’on fait tourner rapidement. Dans le même esprit, le Zootrope est un tambour aux parois intérieures décorées. Pour ces deux derniers, des fentes latérales permettent de regarder et percevoir l’animation née d’une rotation rapide. L’idée et la netteté de l’illusion sont améliorées avec le Praxinoscope qui incorpore des miroirs à son jouet.

Et puis, il y eut Thomas Edison. En 1888, ce génie américain, grand inventeur et industriel, a déjà imaginé le télégraphe multiplex, le phonographe et l’ampoule électrique à incandescence. Il crée avec William Dickson, son assistant, le phonographe optique. L’année suivante, c’est un appareil de prise de vue, le Kinetograph capable d’enregistrer une succession d’images sur une pellicule munie de perforations latérales. En 1891, Thomas Edison dépose le brevet du Kinetoscopela visionneuse permettant de regarder le défilement des pellicules.

Les frères lumières

L’Histoire fixe cependant le début du cinéma, sa date de naissance, au 28 décembre 1895. Ce jour-là, les frères lyonnais Auguste et Louis Lumière organisent la première projection publique. Ils sont ingénieurs et industriels français, nés respectivement en 1862 et 1864. Ils travaillent avec leur père, un fabricant de plaques photographiques. À vingt ans, Louis invente une technologie à base de gélatine au bromure. Le succès est immense et apporte la sécurité financière à l’entreprise familiale. Ils peuvent donc poursuivre et diversifier leurs recherches, surtout portées par Louis.

Le cinématographe

La découverte suivante est le cinématographe. L’appareil permet à la fois d’enregistrer un défilement d’images sur une pellicule et de le projeter sur un écran. De plus, l’appareil est léger et commode. Il supplante très vite tous les autres procédés d’animation et de visualisation.

Le film Sortie des usines Lumière inaugure les débuts du cinéma. Il est projeté ce 28 décembre à Paris, au sous-sol du Grand Café, dans le Salon indien. Il y a 33 spectateurs payants et quelques invités. Louis refuse la vente de son appareil à Georges Méliès, lui assurant qu’il n’est pas à vendre et que cette invention « n’a aucun avenir ».