Beauté,  Beauté Bio,  Belle,  bio

Les poudres indiennes pour de beaux cheveux au naturel

Je te racontais le mois dernier comment je prenais soin de mes cheveux en leur offrant de temps en temps un bon bain d’huiles végétales et je t’avais promis en fin d’article que je consacrerai un nouveau post sur le lavage des cheveux avec les poudres indiennes dites poudres ayurvédiques. Et bien, le moment est venu !

Cela fait donc plus de 3 mois maintenant que je n’utilise plus de shampoing. Enfin, plus de ceux dont on a l’habitude disons. Je n’ai pas arrêté pour autant de me laver les cheveux, je te rassure, mais j’ai voulu passer à une méthode plus naturelle et moins « industrielle » ce qui fait écho à mon rejet des cosmétiques conventionnels. Bref je me suis donc intéressée de plus près aux poudres indiennes pour les utiliser en forme de pâte et donc les substituer à mon shampoing classique.

J’ai fait ce choix parce que je trouvais que mes cheveux n’étaient pas terriblement bien avec des shampoings classiques et pourtant, j’évitais déjà depuis des années les produits contenant du silicone… Malgré tout, je pense que mes cheveux saturaient clairement, et qu’ils avaient sans doute besoin d’autre chose. J’ai donc fait des recherches pour tenter de voir quelles seraient les poudres les plus adaptées suivant les bienfaits que je comptais gagner. Ainsi, en plus du henné que j’utilise de temps en temps pour redonner un peu de vivacité à ma couleur, j’ai fait l’acquisition de différentes poudres ayurvédiques :

  • Shikakaï
  • Reetha
  • Kachur Sugandhi
  • Kapoor Kachli
  • Poudre d’orange

Le but était donc à l’aide de ces poudres de me concocter avant chaque shampoing une sorte de pâte de lavage. Alors, oui, j’avoue que le truc est un peu contraignant car cela demande un peu de préparation, mais une fois qu’on prend l’habitude, cela n’est pas trop chronophage. Personnellement, c’est plus la pose de la pâte que je fais par étapes qui me prend le plus de temps dans toute l’histoire, mais je vais te raconter, patience !

Donc j’en reviens aux poudres ! Les poudres de Shikakaï et de Reetha sont toutes deux riches en saponines naturelles (autrement dit, se sont des poudres nettoyantes naturellement grâce à leurs tensio-actif non ionique et sont donc émulsionnant – ce qui ne veut pas dire moussant !) elles allaient donc me servir principalement de « base » de lavage. Outre leur côté lavant, elles sont aussi championne pour lutter contre les pellicules et assainir en douceur le cuir chevelu. Le Kachur sughandi fortifie, embellit et stimule la pousse. De plus, il a une odeur fraîche qui est parfaite pour un produit capillaire ! Le Kapoor kachli s’occupe lui de rendre le cheveux plus brillant et plus épais, stimuler la pousse et aide au démêlage. Enfin la poudre d’orange rend les cheveux plus doux, plus souple et plus facile à coiffer, sans oublier la délicieuse odeur d’agrume !

Tu l’auras compris, la synergie de ces poudres est vraiment intéressante et c’est pourquoi je les ai choisies comme nouveau geste beauté !

Dans la pratique, je fais comment ? Et bien, tout simplement en mélangeant une quantité de chaque poudre suivant mes besoins. Je les lient dans un saladier prévu à cet effet avec de l’eau et un œuf (pour le côté nourrissant car l’utilisation des poudres peut avoir un effet asséchant sur les cheveux) jusqu’à avoir une pâte bien lisse et homogène. Puis vient le moment de la pause que je fais souvent en 2 étapes.

  1. Comme souvent j’ai fait un bain huiles au préalable, après la pose de celui-ci et comme l’huile est tout de même une substance difficile à rincer, je pose une partie de ma pâte lavante raie par raie sur le cuir chevelu. Une fois que c’est fait, je laisse poser une vingtaine de minutes sous un turban.
  2. Je mouille mes cheveux et commencer à détacher la pâte préalablement posée. Lorsque mes cheveux sont tous bien mouillés, je rajoute la pâte restante partout sur ma chevelure et masse bien mon cuir chevelu. Tu seras étonnées les premières fois parce que cela ne mousse pas (et que notre cerveau à l’habitude de dire mousse = bon lavage). Je laisse poser 2-3 minutes et je rince bien. Puis un dernier rinçage avec du vinaigre de cidre + eau pour faire briller.

Plus qu’à laisser essorer les cheveux, les peigner délicatement et les laisser sécher (si possible à l’air libre).

Je suis plutôt contente de ma nouvelle routine capillaire qui laisse la part belle au naturel ! Par contre, je suis encore en phase de transition, ce qui veut dire que mes cheveux ne sont pas encore dans le meilleur état de leur forme ! Je pense aussi que je dois avoir trop tendance à exagérer au niveau des quantités et que du coup, le résultat s’en ressens… Du coup, certaines fois j’ai l’impression que les cheveux sont un peu « cartonneux » (sans doute quand je ne les rince pas assez longuement et que j’ai préparer trop de pâte) et parfois comme un peu gras (sans doute quand je mets trop d’huiles)… Bref, il y a encore des jours avec et des jours sans !

Néanmoins, je suis contente de voir qu’ils poussent mieux (mais j’ai tout de même tendance à les perdre un peu ces derniers temps). Je suis encore donc en phase d’ajustement et je n’exclue pas d’acheter prochainement un shampoing + après shampoing bio pour alterner cette nouvelle routine histoire que mes cheveux ne s’habituent pas trop à un seul et unique régime !

Et toi, quels produits utilises-tu pour avoir de beaux cheveux? Es-tu passé au tout naturel? Utilises-tu des poudres indiennes? Quelle est ta routine capillaire?

Les poudres indiennes pour de beaux cheveux au naturel Beauté Beauté Bio Belle bio