Il est grand temps de rallumer les étoiles - Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi

2 min de lecture

Avec les événements pas très gais de l’actualité des dernières semaines j’essaie de te proposer des lectures pas trop déprimantes histoire de te changer les idées. Sachant que je lis beaucoup de thrillers, ce n’est pas toujours chose facile, mais en même temps j’ai tellement d’articles lecture en retard que j’ai de quoi varier les plaisirs. Aujourd’hui donc, nous allons parler de Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi que j’ai lu il y a un très long moment, mais j’adore cette auteur (et je ne suis pas la seule quand on voit le succès – mérité – qu’elle a !).

Relire les autres chroniques des romans de Virginie Grimaldi : Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie  /  Quand nos souvenirs viendront danser

Il est grand de rallumer les étoiles - Virginie Grimaldi

Résumé

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit- déjeuner.

À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.

Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle: elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce road trip en Scandinavie (étant donné en plus qu’aller là bas est un de mes souhaits depuis un moment, là, j’ai pu avoir l’impression de voyager sans bouger de mon canapé). La relation qui lie Anna et ses filles est très forte et on va d’ailleurs s’en rendre compte au fur et à mesure des chapitres.

Ce récit est une fois de plus humain et met du baume au cœur. Virginie Grimaldi sait vraiment mettre des mots partout, là où ça fait mal et aussi là où on oublie certaines choses se qui permet de remettre notre cheminement en perspective.

Les autres camping caristes qu’elles vont rencontrer vont apporter un peu de piment à l’histoire car même si Anna recherchait un rapprochement seule avec ses filles, elle s’apercevra que parfois, partager ses petites choses de la vie avec d’autres permettent d’en apprendre plus sur soi même.

Les filles d’Anna sont aussi de très intéressants personnages, surtout la petite dernière qui du haut de ses 12 ans est très mature pour son âge.

J’ai beaucoup aimé ce roman même si ce n’est pas mon préféré de l’auteur il n’en reste pas moins très beau, touchant et toujours aussi bien écrit !

Et toi, lis-tu aussi les romans de Virginie Grimaldi ?

 

 

48 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suis-moi !