Brexit romance - Clémentine Beauvais

Brexit romance – Clémentine Beauvais

2 min de lecture

Alors que j’avais lu il y a quelques années maintenant Songe à la douceur (que je n’avais pas apprécié d’ailleurs) j’ai néanmoins décidé de donner une autre chance à la plume de Clémentine Beauvais avec le roman Brexit romance. Il faut dire que son thème d’actualité (au moment où je l’ai lu, on était en plein dedans) traité avec humour me semblait tout à fait approprié.

Brexit romance - Clémentine Beauvais

Résumé

Juillet 2017 : un an que le Royaume-Uni a voté en faveur du Brexit.

Ce qui n’empêche pas la rêveuse Marguerite Fiorel, jeune soprano française, de venir à Londres par l’Eurostar pour chanter dans Les Noces de Figaro. À ses côtés, son cher professeur, Pierre Kamenev.

Leur chemin croise celui d’un flamboyant lord anglais, Cosmo Carraway, et de Justine Dodgson, créatrice d’une start-up secrète, Brexit Romance. Son but ? Organiser des mariages blancs entre Français et Anglais… pour leur faire obtenir le passeport européen.

Mais pas facile d’arranger ce genre d’alliances sans se faire des nœuds au cerveau – et au cœur !

Mon avis

J’ai eu l’impression de découvrir une tout autre plume que la fois passée et j’en suis ravie car cette fois j’ai bien accroché au style de l’auteur. Il faut dire qu’outre Songe à la douceur, je ne me suis pas encore lancée dans la lecture de Les petites reines dont j’ai entendu pas mal de bien pourtant. En tout cas, cette fois, j’ai vraiment beaucoup aimé le style de l’auteur et la lecture a été très fluide !

L’histoire est sympa et le concept du mariage pour contrer les effets du Brexit est une bonne idée du coup, on entre vraiment aisément dans le roman et on se laisse facilement porter par toutes les péripéties des personnages. Ceux-ci sont plein de vie et fanfaronnent dans une Angleterre divisée qui ne sait plus où donner de la tête pour ne pas perdre la face.

Ce livre est aussi une mine d’or pour ceux et celles qui souhaiteraient améliorer leur anglais car on y croise beaucoup d’expressions/mots intéressants. L’auteur n’a d’ailleurs pas non plus peur de parler de politique en faisant intervenir de vrais personnages de la scène politique au lieu de choisir la facilité en les renommant. L’ensemble du roman est drôle et impertinent. On s’étonne de se laisser embarquer dans cette histoire et au final bien que le tout soit un tantinet long, on passe un bon moment de franche rigolade.

As-tu déjà lu ce livre ?
34 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suis-moi !