Green book

Green book

3 min de lecture

Habituellement, je suis assez peu influencée par les récompenses attribuées aux films (notamment ceux du Festival de Cannes qui la plupart du temps ne ressemblent à rien il faut bien le dire), mais là, avant même que le film Green book soit couronné meilleur film aux Oscars 2019, j’avais envie de le voir. Pourtant, je ne l’ai visionné que très récemment et je devais absolument t’en parler pour t’inciter à le faire toi aussi !

Synopsis

En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé Green book pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité.

Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune.

Mon avis

J’ai été complètement conquise par ce film. Deux hommes que tout oppose et qui sont tellement différents. Une Amérique encore bloquée sur ces positions racistes. Une aventure humaine qui montre que les opposés peuvent se lier d’amitié. Deux hommes qui veulent faire évoluer les mentalités.

Green bookD’un côté on a Tony, son franc parler de la classe populaire issu d’une famille immigrée italienne installée depuis des générations dans le Bronx. Et de l’autre on a Don dont la classe et la bonne éducation transpire de tout son être. Pianiste de talent, Don souffre pourtant de solitude. Pas tout à fait noir, pas tout à fait blanc, il a du mal à trouver sa place dans un monde où l’on érige des frontières qui n’ont pas lieu d’être entre les hommes.

Alors que Don décide de faire une tournée de 8 semaines à travers les Etats du Sud des Etats Unis, il embauche Tony (pourtant raciste) pour devenir son chauffeur et son protecteur lors de cette tournée. C’est alors que les deux hommes s’apprivoisent pour finir par construire une amitié.

Ce film tiré de faits réels est vraiment très bien joué. Les acteurs sont parfaits dans leurs rôles et terriblement touchants. On se balade dans le Sud et on comprend très rapidement que même si Don est respecté en tant qu’artiste, il reste aux yeux de tous un noir dont les droits sont limités à cette époque.

On traverse ces paysages magnifiques et on voit cette amitié naître malgré les différences et c’est ce qui est très beau dans ce film. On s’aperçoit facilement que ce n’est bien entendu pas la couleur de peau qui fait la valeur d’une personne mais sa personnalité. Une magnifique histoire d’amitié qui plaide la tolérance. A voir absolument !

16 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suis-moi !