Mensonge – JP Delaney

Mensonge – JP Delaney

2 min de lecture

Ayant lu La fille d’avant, précédent roman de JP Delaney, je ne pouvais pas passer à côté de son nouvel ouvrage Mensonge. La 4ème de couverture m’a fortement intrigué, du coup, je n’ai pas mis longtemps avant de me glisser entre ses pages.

Mensonge – JP Delaney

Résumé

Mêlée contre son gré à une enquête pour meurtre, une actrice sans le sou pense jouer à merveille son rôle d’appât pour le compte de la police. Jusqu’à ce que qu’elle se rende compte qu’elle est peut-être en train de jouer le rôle le plus mortel de sa vie …

Étudiante en art dramatique à New York, Claire finance ses cours de théâtre en jouant un rôle peu conventionnel : elle flirte, pour le compte d’un cabinet d’avocats spécialisé dans les divorces, avec des hommes mariés suspectés d’infidélité.

Sa couverture fonctionne parfaitement, jusqu’à ce que l’une de ses « proies » soit soupçonnée de meurtre… La police exige alors de Claire qu’elle utilise ses talents d’actrice pour pousser Patrick Fogler à confesser son crime. En somme, qu’elle leur serve d’appât. Pourtant, cet universitaire élégant est loin du manipulateur pervers qu’on lui a décrit. Sans compter qu’il demeure indifférent aux avances de Claire.

Pourquoi cette mise en scène ressemble-t-elle de plus en plus à un vaste mensonge ? Alors que Claire pensait y faire une apparition de figurante, y tiendrait-elle, à son insu, le premier rôle le plus dangereux de sa vie ?

Mais, désormais, il est trop tard pour reculer. Place au spectacle.

Mon avis

J’ai adoré le fait que cette histoire repose sur un classique de la littérature Les fleurs du mal de Baudelaire, cela donne un côté vraiment intéressant en plus de la trame narrative. Les personnages de Claire et Patrick sont tout à fait complexes et plein de zones d’ombre donnant un effet encore plus mystérieux à l’ensemble. Où commence le jeu d’acteurs et où est la réalité ? On finit à plusieurs reprises par se demander lequel des deux se joue de l’autre et lequel a le plus de secrets et de vices.

Outre le fait de rechercher qui a tué Stella, le roman met en lumière ce que certaines personnes sont prêtes à faire pour obtenir le droit de rester sur le sol américain. Mais au final, fuir ses problèmes en partant dans un autre pays n’arrange jamais véritablement les choses. C’est ce que comprendra Claire à ce jeu du chat et de la souris.

J’ai passé un bon moment de lecture avec cette histoire originale mêlant théâtre et faux semblants. Pas le meilleur des thrillers mais sympa tout de même.

16 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suis-moi !