Détente,  Lifestyle

Les inconvénients de la vie en appartement

Je n’aime pas vivre en appartement. Pour quelqu’un qui comme moi a passé toute son enfance en maison et à la campagne, la vie en appartement est une longue liste d’inconvénients

J’ai commencé à vivre en appartement pour mes études. Quand tu es étudiante loin de chez toi, c’est à peu près la seule option. Mon appartement d’alors était certes très petit, mais j’avais le grand luxe d’avoir un balcon ! Il faut dire que le balcon, cela te fait un peu mieux passer la pilule parce que tu te dis que certes tu n’as pas de jardin mais qu’au moins tu peux prendre l’air sur ton balcon ou t’y poser tranquillement quand il fait beau.

Lorsque après mes études j’ai emménager ensuite avec mon petit ami de l’époque (qui est devenu aujourd’hui mon mari) nous n’avions là non plus pas de balcon. Notre surface de vie était un chouilla plus grande que lors de mes études, mais ce problème du « zéro extérieur » se posait encore… Comment se sentir totalement bien lorsque les seuls moments à l’extérieur se font forcément dans des lieux publics?!… Quand tu n’as pas de petit bout de jardin et/ou de balcon et que tu ne veux pas finir totalement dingue, tu te sens obligé de sortir de tes 4 murs et tu vas alors tenter de retrouver un semblant de vert quelque part : ainsi les parcs et jardins publics deviennent tes meilleurs amis

Cependant, je ne crois pas que l’être humain soit fait pour être sans arrêt en contact avec l’autre…Je n’ai pas tous les jours envie de voir des inconnus, je n’ai pas tous les jours envie de subir « leur pollution » (cigarette, vapotage, odeurs, bruits, enfants, animaux etc). Bref, je n’ai pas tous les jours envie d’être sociable et j’ai par contre besoin de me retrouver seule (ou seule à 2) pour me recentrer, réfléchir et respirer !

En appartement, j’ai l’impression un peu d’être comme un lion en cage que l’on bride et qui n’est pas libre de ses mouvements. Comme si on m’empêchait d’être totalement libre. Je suis une fille qui a besoin d’espace, qui a besoin de verdure et qui n’aime pas être limitée…et je n’aime donc pas la vie en appartement. Ce n’est pas une nouveauté.

Avant de partir aux Etats Unis, nous étions en location dans une maison. Là, nous avions non seulement de la place pour vivre dans une surface décente, mais en plus, nous étions à la campagne et avec un bon bout de jardin ! Je peux te dire que certes, tu n’es pas toujours près de ton travail et/ou des commodités, mais je revivais! Fini les obligation de sortir dans les endroits publiques parce qu’il n’y avait que ça. Je n’avais qu’à aller dans le jardin ou sur la terrasse pour respirer.

Au jour d’aujourd’hui, alors que nous avons repris la vie d’appartement par obligation, je suis encore limitée par ces 4 murs qui m’entourent, par ce balcon qui n’existe pas, par ce jardin privatif qui me semble si loin de ma portée. Je me surprends à jalouser les personnes que je croisent sur leurs balcons (ou ces appart qui en ont et où tu ne vois jamais personne en profiter). Je maudis les gens qui habitent autour de moi pour leurs incivilités et pour leurs bruits qui me nuisent. Bref, j’en ai ma claque de la vie d’appart !

Je sais que je ne suis pas à plaindre et j’essai ainsi de me raisonner. Je ne suis pas dans une barre d’HLM ni dans une ville où je me sens trop en insécurité, mais tout de même… Je ne rêve que d’une maison, d’un bout de jardin et de calme…sans doute pour le moment est-ce bien trop demander, mais je sais qu’un jour viendra où mes cartons seront enfin déposés dans celle que j’appellerai pour de bon « ma maison »

Les inconvénients de la vie en appartement Détente Lifestyle