Dry - Neal et Jarrod Shusterman

Dry – Neal et Jarrod Shusterman

3 min de lecture

A chaque fois que je lis un nouveau livre j’ai toujours l’impression que cela faisait des siècles qu’il était dans ma PAL. Et en effet, ce n’est pas toujours faux car il faut bien dire que j’ai une liste longue comme le bras qui m’attend ! En attendant, aujourd’hui, il est l’heure que je te donne mon ressenti sur Dry de Neal et Jerod Shutterman, une dystopie écologique qui va te donner soif !

 

Article connexe à lire ou relire : Comment économiser l’eau plus facilement

 

Dry - Neal et Jarrod Shusterman

Résumé

Avez-vous déjà eu vraiment soif ?

La sécheresse s’éternise en Californie et le quotidien de chacun s’est transformé en une longue liste d’interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches…

Jusqu’à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.

Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.

Mon avis

Le sud de la Californie se retrouve presque du jour au lendemain sans eau. Le « tap out » prend des proportions dramatiques au fur et à mesure que les habitants vident leurs réserves. Rapidement, c’est le chaos. Les voisins que l’on croyait connaître deviennent comme des zombies assoiffés, prêts à tout pour mettre la main sur la moindre goutte d’eau. C’est dans ce contexte qu’Alyssa et son frère Garrett vont tenter de retrouver leurs parents partis chercher de l’eau mais dont ils n’ont plus aucune nouvelle. Aidés de Kelton, leur voisin issu d’une famille de survivalistes, ils vont rapidement être amenés à vivre des aventures dangereuses dans un milieu devenu méconnaissable et où le danger rôde partout…

J’ai bien accroché à cette histoire sans doute car le thème du manque d’eau est un sujet hyper sensible car indispensable à notre survie. Le « tap out » pourrait parfaitement se produire un jour et si c’est le cas on a bien du mal à imaginer comment on pourrait s’en sortir. Ce roman est vraiment très bien écrit, les personnages sont bien recherchés et ont tous des failles qui les rendent attachants. Alyssa est une vrai « badass », une meneuse qui n’hésite pas à prendre des décisions tout en faisant preuve d’une grande empathie. Tout au long du récit on ressent la soif cuisante et inexorable qu’expérimente tous les protagonistes tant et si bien qu’on a un peu l’impression de faire cette « traversée du désert » avec eux. On se pose la question de savoir ce que l’on serait capable de faire pour survivre et jusqu’où on serait prêt à aller.

Je trouve que le roman est une vraie bonne piqûre de rappel sur le fait que l’on doit tous avoir conscience que l’eau est précieuse et que la voir couler de son robinet est un privilège et non un dû. Un beau plaidoyer écologique et sur les retranchements extrêmes dont le corps est capable pour se maintenir en vie. Une lecture que je ne peux que conseiller !

Et toi, que ferais-tu si tu n’avais plus d’eau ?
32 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suis-moi !