Copycat – Alex Lake

Copycat – Alex Lake

3 min de lecture

Ayant beaucoup aimé Traquer Kate de l’auteur Alex Lake, j’avais très envie de lire un autre de ses romans. J’ai donc décidé de m’intéresser au dernier paru Copycat car il faut bien dire que son résumé était très attrayant ! Tout de suite, il m’a donné envie et tu verras pourquoi en lisant plus bas !  En tout cas, tu me connais, je ne peux pas résister à un bon thriller psychologique et celui-ci me semblait promettre de bonnes heures de divertissement !

Copycat – Alex Lake

Résumé

Quand une vieille amie la contacte sur Facebook, Sarah Havenant découvre que deux profils existent à son nom. Un seul est le sien.
Pourtant, tout est terrifiant de précision sur l’autre. Elle y découvre des photos de son mari, de leurs enfants et même de l’intérieur de leur maison.
Et ce n’est que le début. Car celui qui a créé le second compte n’attendait qu’une chose : que Sarah le découvre.
A partir de cet instant, sa vie ne lui appartient plus…

Mon avis

Nous avons affaire ici à un très bon thriller (oui je sais, ce n’est pas drôle je te le dis d’emblée). Une fois de plus, le thème des réseaux sociaux est encore utilisé (je te promets que je ne fais pas une fixation sur ce sujet, c’est juste que je tombe sur de très bons romans qui développent quelques très bons raisonnements). D’ailleurs, ça peut faire plutôt peur car là, on voit qu’il est très facile pour n’importe quelle personne douée en informatique et un brin psychopathe d’accéder à nos données, nos photos et notre vie !

 

Pour rappel sur le même thème je te conseille : Interfeel de Antonin Atger, Addict de Jeanne Ryan, Need de Joelle Charbonneau ou encore la série You de Netflix !

 

L’histoire donc, se pose petit à petit avec un harcèlement croissant. D’abord « simple » usurpation d’identité via un faux profil Facebook, Sarah se sent de plus en plus cernée et prise au piège lorsqu’elle se rend compte qu’elle ne peut pas maîtriser la situation et que la menace qui pèse sur ses épaules est bien réelle. Certaines coïncidences la mène sur la piste de son possible harceleur mais celui-ci a toujours un coup d’avance. C’est lorsqu’elle reçoit un paquet envoyé de son propre compte Amazon puis qu’elle trouve des messages avec ce qui semble être son écriture que son mari va commencer à penser qu’elle est sujette à un soucis d’ordre mental. Sarah serait-elle elle même à l’origine de tout ça ? Perd-elle la tête comme lorsqu’elle était sujette à des crises d’angoisse par le passé ? Ou bien est-elle manipulée et la cible de quelqu’un qui lui veut réellement du mal ? Et qui pourrait monter un plan aussi machiavélique ?

J’ai vraiment été tout de suite happée dans cette histoire dès les premiers chapitres. La fluidité de l’écriture et les rouages du récit en font un excellent page-turner tant et si bien que l’on s’avance rapidement au cœur de l’intrigue. On monte crescendo dans ce harcèlement anonyme (ou plutôt homonyme ici en l’occurrence) jusqu’à sentir le sentiment d’oppression qui s’empare de Sarah. Même son mari croit qu’elle souffre et qu’elle est l’auteur de tout ce qui arrive. Il est intéressant justement de voir ce couple qui semble si lié se déchirer puis s’éloigner et on se demande ce que l’on ferait si l’on perdait nous aussi la confiance de ceux qu’on aime. Le dénouement est intense, j’ai vraiment aimé le roman dans son ensemble et te le conseille fortement.

Connaissais-tu ce roman ? Que ferais-tu si tu découvrais un « double » de ton profil sur un réseau social ?
38 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suis-moi !