Culture,  Voyages

Comment subsister à NYC quand on n’est pas riche !

Lors de notre voyage à NYC, nous avions pris une formule simple pour nous loger : un hôtel mais sans repas compris.

En même temps quand on veut visiter la ville c’est la meilleure option et la moins contraignante (revenir à l’hôtel pour les repas aurait été bien trop compliqué) et puis de toutes façons, la majeure partie des hôtels de Manhattan n’offrent pas de pension complète.

Bref, si tu vas à NYC pour la première fois et si en plus c’est ta première visite sur le sol américain (comme ce fut le cas pour mon mari), attends-toi à manger un peu de tout et n’importe quoi et/ou à n’importe quelle heure… sans oublier que la bouffe est bien plus grasse et sucrée que nos plats traditionnels français !

Bien entendu, tu n’es pas obligée de manger des Mc Do à tout bout de champ et pour peu que tu ais la bourse des Rothschild, il est évident que tu trouveras des restaurants qui valent le détour. Oui, l’avantage de NYC aussi, c’est son mélange de culture, son melting pot comme on dit, si bien que manger français, italien, chinois ou grec est possible sans problème !

Par contre, je tiens à le signaler : manger sainement, varié et équilibré revient plutôt cher, ce qui fait que la majeure partie des touristes se restaurent dans des chaînes de fast food ou chez les vendeurs ambulants de la ville qui sont légion là bas.

Pour notre part, nous avons réussi à trouver le bon compromis entre le fast food et le repas sélect en fréquentant régulièrement les diners qui proposent des plats simples et pas trop chers. Seul inconvénient : la carte te semblera vite la même partout ! On t’y proposera des burgers, des omelettes, des sandwiches, des soupes, des salades, des pâtes  des pizzas, des gâteaux (cheesecakes et cupcakes notamment) mais les cartes seront à peu près les mêmes partout…ce qui est bien dommage surtout si tu es du genre à manger équilibré chez toi !

Il faut dire que le corps met un certain temps à s’habituer à cette nourriture grasse et sucrée et que tu risques peut être d’être malade une petite journée, le temps que l’acclimatation se fasse…

Comme tu peux le voir sur les photos de l’article, nous ne sommes pas mort de faim pour autant ! Nous avons goûté un peu à tout, mais nous sommes tout de même bien contents de retrouver la cuisine française, car manger à l’américaine un temps ça va, mais on s’en lasse rapidement.

Si tu viens à NYC, n’oublies pas d’aller goûter les cupcakes de la Magnolia Bakery (il y a 2 adresses, mais préféres celle de Greenwitch village, plus typique) où tu pourras te régaler tout en te prenant pour une héroïne de Sex and the City (3$50 le gâteau tout de même ! Etre « in » c’est pas donné ! ).

En tout cas, pour continuer un peu sur la nourriture en général, il suffit de se rendre dans un supermarché pour se rendre compte que les new yorkais ont tout ce qu’il faut pour cuisiner ce qu’il veulent ! Des milliers de produits venant des 4 coins du monde. Comme toujours, quand on a l’argent et que l’on aime cuisiner, on peut se concocter à peu près tout ce que l’on désire

Le matin, nous avons souvent opté pour des muffins aux myrtilles (hum) et parfois des pancakes (hummm), avec un bon café, cela fait bien l’affaire et te cale un moment, crois-moi !!

J’espère que ce petit tour d’horizon de nos repas new yorkais t’aura plu 😉

Comment subsister à NYC quand on n'est pas riche ! Culture Voyages