Quand je serai grande, je serai blogueuse !

Il m’arrive de lire parfois les interviews de consœurs toutes catégories confondues (mode, beauté and co) et de me dire que non, la blogueuse (surtout la parisienne) ne touche parfois plus terre… Il suffit d’un peu de notoriété, de quelques contrats avec des marques pour que la blogueuse se prenne pour une star (au moins de la trempe de Beyoncé quand on lit certaines gonzesses).

Quand je serai grande, je serai blogueuse

Il faut dire que la blogueuse en fait rêver plus d’une. Pour peu que son public soit en plein âge de l’adolescence et bientôt on nous collera au derrière des procès pour avoir ruiné la scolarité d’un tas de petites jeunes filles qui n’ont toutes qu’un rêve : devenir une blogueuse célèbre elles aussi !

Et comment leur en vouloir quand on suit les « pointures de la blogo », celles qui soit disant vivent de leur blog (et ne font d’ailleurs rien d’autre de leurs journées que :  vivre blog, manger blog et respirer blog) et qui jouent aux starlettes en déambulant avec des fringues qui coûtent plus chères que le SMIC du français moyen

Comment en vouloir à ces jeunes ados lorsqu’elles peuvent suivre sur les réseaux sociaux les faits et gestes de leurs blogueuses préférées et à qui les agences de communication des marques paient des voyages aux frais de la princesse à l’autre bout du monde, des fringues et produits de make up à en remplir un demi Sephora et des soirées glamour avec strass et paillettes où tout le monde se pliera en 4 pour que la blogueuse soit heureuse et écrive un bel article qui fera vendre…. Et puis, il y a aussi la télé qui s’est emparé du phénomène blogueuses…rares sont les reportages où on ne voit pas une blogueuse donner son avis ou montrer ses bons plans…

Oui, quand je lis certaines interviews j’ai du mal à contenir mon rire devant celles qui ne se sentent plus pisser…la blogueuse est forcément parisienne (au risque de paraître has been), se doit d’avoir des supers endroits dans son carnet d’adresse pour shopper ou aller manger, doit être végétarienne, et surtout, surtout, ne vivre que pour elle même et son blog. La blogueuse est en effet l’espèce la plus ego centrée au monde !!

Le pire : certaines blogueuses se prennent tellement pour des stars qu’elles aiment être brossées dans le sens du poil…Ainsi, si elles ont des commentaires allant à l’encontre de leur petite personne, elles ne se font pas prier pour les supprimer tout bonnement. Pareil si une pauvre lectrice pose une question un peu trop personnelle…oui, oui, on est d’accord : pourtant, la blogueuse partage toute sa vie privée sur le web à grand coup de tweet ou de photo sur Instagram … on croit rêver !

Ce qui est marrant aussi chez la blogueuse qui se croit over-influente, c’est qu’elle va te dire à tout bout de champ sur Twitter qu’elle fait un boulot de dingue (c’est à dire tenir son blog), se lever à 9h voire 10h (et c’est pour elle super tôt !!) et trouver le moyen de se plaindre sur à peu près tout ! Je me demande ce qu’elle me répondrait si je lui disais qu’un blog est juste un hobby à la base, que pour travailler à l’usine tu dois te lever à 4h du mat et que non, ne pas avoir reçu le dernier jean tendance qui fait mincir ou la dernière paire de lunette de soleil tendance n’est pas la fin du monde…

Quand je serai grande, je serai blogueuse

Certes, bien sur, elles ne sont pas toutes pareilles et je ne mets pas tout le monde dans le même panier. Il arrive encore (même si c’est de plus en plus rare) que l’on croise encore quelques blogueuses qui tiennent leurs blogs pour la passion de l’échange, respectent leurs lectrices en tentant de leur apporter à toutes une réponse personnalisée à leurs commentaires, leurs mails, leurs tweets (etc) et qui n’ont pas encore pris le melon (et/ou ne le prendront jamais). Je pense d’ailleurs que ce genre de blogueuses est plus présent en province tout simplement parce que les blogueuses provinciales sont moins « arrosées » de produits, de soirées et tutti quanti que les parisiennes qui limite se voient tous les jours (bonjour les guéguères bloguesques) …Et puis, c’est sans compter le caractère de chacune, et Dieu sait si certaines ont des caractères plutôt particuliers

En tout cas, certaines ont le succès qui montent bien vite à la tête ! Si elles vivent de leur blogs, tant mieux, en même temps, qui n’en rêveraient pas ! Mais je voudrai bien remettre les choses aussi dans leur contexte pour interpeller les jeunes femmes qui idéaliseraient ce monde en 2.0 :

  • un blog est avant tout un lieu de partage, de convivialité et d’échanges
  • si tu cherches à devenir célèbre fais plutôt de la télé-réalité !
  • ce n’est pas parce que certaines blogueuses se sont fait repérées par des marques (en ayant bien copiné avec les attachés de presse en premier lieu tout de même) que toutes auront cette « chance ».

Déjà, il faut savoir que tout est et se fait sur Paris. Si comme moi tu es en province tu vas voir pas mal d’opportunités retomber en poussière. On te proposera un chouette truc et dès la minute où tu répondras que « non, tu n’es pas sur Paris » … on te tournera le dos. Tu peux donc d’ores et déjà oublier les shootings et campagnes pub pour les marques, car ça ne ferait pas si bien pour l’image de te sortir du fin fond de la Lozère…

Bref, je crois que concrètement il faut oublier certaines de tes prétentions…

Quand je serai grande, je serai blogueuse

Dans un monde blogosphérique où l’usage est d’avoir l’hypocrisie en bandoulière il faut aussi avoir les reins solides ! Alors, future jeune génération de blogueuses : merci de te la jouer cool et tranquille pour apaiser ce monde parfois un peu over excessif !

Soyez le premier à commenter

  1. 7 juin 2013
    Reply

    Pas de soirées pour moi, je vis encore plus loin que ta province (mais dans une chouette capitale tendance pourtant !)
    En revanche troquer mon blog contre mon métier ne sera jamais, jamais une ambition chez moi. Tout ce que je fais sur l’ordi c’est en plus, mon hobby. Un hobby un peu envahissant certes, mais ils le sont tous quand on s’investit !

    • 9 juin 2013
      Reply

      Ah oui c’est vrai qu’au Danemark c’est un peu loin (et bien plus loin que moi) pour les soirées parisiennes 😉

  2. 7 juin 2013
    Reply

    Tu ne vas pas te faire que des amies ! mais effectivement, j’ai constaté aussi pas mal de ces comportements. Et encore, je ne sais pas tout car je ne connais pas super bien le milieu. Certaines oublient effectivement la fonction première d’un blog : le partage !

    • 9 juin 2013
      Reply

      Oui, je suis consciente que je ne vais pas me faire que des amies avec cet article, mais bon, ce genre de comportements devient de plus en plus fréquents et c’est devenu très (trop) lassant !

  3. Nathalie scrap
    7 juin 2013
    Reply

    Jessaie de me tenir éloigné de tout ça. Je l’ai observé dans le monde du scrap également, quand on est choisi on suscite l’envie et la jalousie aussi, et c’est également pareil en entreprise où les personnes qui travaillent et finissent leur semaine le jeudi soir, en oublié la réalité du monde extérieur à leur cocon … Partout pareil en définitive, ce besoin de reconnaissance et de vivre à travers le regard des autres ….

    • 9 juin 2013
      Reply

      Oui, la jalousie certes est un phénomène humain « naturel » … mais ce qui est surtout dommage c’est de voir cet effet de « star system » qui monte la tête à certaines !!

  4. geblust
    7 juin 2013
    Reply

    C’est vrai que certaines ont pris la grosse tête alors qu’un blog c’est pas la folie non plus … à part si on voit comment elles sont arrosées de cadeaux^^ mais bon ce ne sont pas les blogs que je lis, elles finissent par être des « vendues » ( ce n’est que mon avis)
    Pour le coup de Paris je suis d’accord, nous les provinciales ont est limite préhistoriques d’après ce qu’on lit parfois! par contre je ne vois pas le rapport avec le végétarisme ? je ne le suis pas mais l’être ne fait pas de la personne quelqu’un d’égocentrique c’est un choix de vie à part si elle dit que les omnivores sont des abrutis là ok lol

    • 9 juin 2013
      Reply

      Non non, nous ne sommes pas préhistoriques 😉 On peut être « dans le coup » et ne pas être sur Paris hein ! Mais bon, c’est vrai que les gens de Paris nous voient en peu comme des « has been » et c’est bien dommage !
      Pour le végétarisme, je précise que je n’ai absolument rien contre, c’était plus un truc sur lequel j’ai rebondi car ça vient systématiquement dans les interviews de blogueuses parisiennes, comme si elles avaient besoin à tout prix de dire à tout le monde qu’elles sont végétariennes; donc c’était là plus une sorte de « cliché » qu’autre chose 😉

  5. 7 juin 2013
    Reply

    Tout à fait d’accord avec toi pour certaines bien sur !!!

    Heureusement que je suis provinciale…. 🙂

  6. 7 juin 2013
    Reply

    Tu as tellement raison 🙂
    Je suis blogueuse sur Nantes depuis 1 an et je suis aussi toujours fromagère =D Je vais au boulot en vélo (tout pourri) et je mets toujours mon jeans avec la braguette cassée pour aller bosser ….
    Euh … Je suis à la limite de la blogueuse hasbeen là ! MDR
    Tant pis, moi j’aime bien mon petit monde et c’est tant mieux qu’il n’y ai pas trop de soirées ni de cadeaux, ça permet de mieux les savourer 😉

    • 9 juin 2013
      Reply

      Blogueuse de mon coin de pays 😉 Etre naturelle ce n’est pas être « has been » rassures toi ! Si tu aimes être comme ça, tu as bien raison de ne pas changer pour les autres !

  7. 8 juin 2013
    Reply

    super ton article !
    Je suis tout à fait d’accord avec toi !
    Moi aussi je suis en province et c’est vrai qu’il y a une véritable tendance pour les parisiennes.
    Mais tant pis s’il on est considéré comme hasbeen, au moins on blogue pour le plaisir 🙂

    • 9 juin 2013
      Reply

      Merci Sarah ! ça fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à avoir constaté tout ça !
      Comme tu dis, au moins, on sait pourquoi on blogue ! Et puis, il faut voir le bon côté des choses : on passe à côté de pas mal de guéguerres entre blogueuses, parce qu’il ne faut pas croire qu’elles s’entendent toutes très bien nos consoeurs les parisiennes 😉

  8. 12 juin 2013
    Reply

    Même à Paris, il y a des blogueuses has been 😉 Sans doute parce-que j’ai passé trop de temps en Province ?! J’ai appris il y a quelques temps que si certaines marques ne m’avaient jamais proposé de tester leurs produits, c’est parce-que mon blog était trop populaire, dans le sens où je parlais de produits « pas chers », de « bons plans » et de comment dépenser intelligemment. Bref, que je n’avais pas des lectrices assez hyper. Il est vrai que je suis la reine des bons plans et que je les partage. Mais ça m’a choqué tout de même d’apprendre ça. Moi je suis fière de mon blog, de la diversité de mes lectrices qui viennent d’horizons totalement différents, bref, je suis désormais à moitié parisienne mais mon cœur qui m’inspire ce que j’écris, lui ne change pas 🙂

    • 12 juin 2013
      Reply

      Et bien ces « certaines » marques (je serai curieuse de savoir qui elles sont) ne savent pas ce qu’elles perdent ! On peut parler de produits abordables, partager des bons plans et avoir aussi des lectrices qui ont plus de moyens et souhaite voir des tests de produits « haut de gamme »…En attendant, comme tu dis, tant que notre coeur y est, on réussira toujours à garder le cap 😉

    • 19 juin 2013
      Reply

      Je suis sur le derrière de lire ça. C’est fou quand même!
      Si on ne devait parler que de produits de luxe, le budget achats beauté du mois y passerait! Et tout le monde n’a pas le compte en banque de Crésus.

      Continue comme tu le sens Silana, tu parles de ce que tu veux, et on aime te lire 🙂

  9. 15 juin 2013
    Reply

    Je suis totalement d’accord avec toi, rien que pour le fait d’être ambassadrice Clinique, on m’a proposé un journée pour fêter les 1 ans d’ambassadrice et vu que je travaille le fameux jour auquel ils ont prévu la journée, je me retrouve sur le carreau. Je trouve ça totalement hallucinant, mais je crois qu’il va falloir qu’on planche sur des idées de soirées blogueuses en Province avec des cupcakes et des petits fours pour clouer le bec à toutes ses pimbêches qui n’ont qu ça à faire. Je suis le genre de fille qui se lève à 4h30 du mat’ pour aller travailler dans un boulot qui ne me plait pas forcément et lire/écrire pour le blog et pour moi-même, ça me ressource vraiment énormément.

    • 18 juin 2013
      Reply

      Il faut espérer qu’un jour les marques se déplacent plus souvent à la rencontre des provinciales !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *