La fille d’avant – J.P Delaney

J’aime beaucoup les romans que l’on peut appeler « thrillers psychologiques » comme La fille d’avant, le roman dont je vais te parler aujourd’hui, car contrairement aux romans purement policiers ou d’horreur on est dans un registre qui fait plus appel à la suggestion et qui en principe actionne des rouages machiavéliques. On a besoin de tourner et reretourner dans notre tête les éléments du récit pour tenter de comprendre l’intrigue et c’est plutôt fun.

la fille d'avant

Résumé

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

 

Mon avis

Le résumé m’a vraiment donné envie de lire le livre. On se dit tout de suite que le thriller psychologique qui va se démêler sous nos yeux sera des plus imaginatif. L’idée de centrer le récit autour d’un lieu plus que d’une personne est un choix tout à fait original et on apprend en effet durant tout le livre à faire connaissance avec le One Folgate Street, une maison high tech dont l’architecte a pensé les moindres détails pour rendre la vie des habitants confortable. Cependant, il y a des règles pour louer la maison et notamment des étranges questionnaires à remplir qui sont à la limite de Big Brother !

Le roman alterne les chapitres entre les deux femmes de l’histoire : Emma, la locataire qui est morte il y a quelques mois dans la maison et Jane la locataire actuelle. Il est parfois un peu difficile de suivre qui est qui et qui fait quoi tellement leur histoire est entremêlée. En effet, sans le savoir tout d’abord, Jane va être amenée à suivre les mêmes choix et vivre les mêmes situations qu’Emma.

Ce huit clos est assez déconcertant parfois oppressant. On se demande ce qui est arrivé à Emma pour qu’elle perde la vie et ce qui arrive à Jane qui se pose de plus en plus de question et commence à avoir peur pour sa propre existence. La fin est d’ailleurs surprenante…quoique !

J’ai plutôt bien aimé ce livre dans l’ensemble. Je regrette juste qu’il soit si facile de s’y perdre entre les deux protagonistes mais autrement le suspens est plutôt bien tourné même si il manque tout de même un petit quelque chose en plus pour en faire un thriller parfait. J’ai tout de même hâte de voir ce que le film adapté du roman pourra donner (surtout qu’il sera réalisé par Ron Howard que j’aime beaucoup) !

As-tu lu La fille d’avant? Aimes-tu aussi les thrillers psychologiques?

4 Commentaires

  1. 9 janvier 2018
    Répondre

    Je ne l’ai pas lu mais c’est vrai que le résumé donne envie !

    • Audrey
      9 janvier 2018
      Répondre

      Oui il est vraiment bien, tu me diras ce que tu en a pensé si tu le lis !

  2. 17 janvier 2018
    Répondre

    oh c’est un livre qui attend dans ma pile!!! ils font en sortir le film alors? ta critique correspond un peu à ce que je m’attendais plus ou moins du livre donc j’en suis d’autant plus pressée de le lire

    • Audrey
      17 janvier 2018
      Répondre

      Oui d’après ce que j’ai vu, le film serait dans les projets à venir ! Tu me diras ce que tu en as pensé une fois que tu l’auras lu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *